Didier Ottaviani est Maître de conférences Habilité à Diriger des Recherches, à l'École Normale Supérieure de Lyon et membre du Centre d'Études en Rhétorique, Philosophie et Histoire des Idées (CERPHI, CNRS-UMR 5037).

Il a consacré sa thèse de doctorat à la philosophie de Dante, étudiant le statut métaphysique de la lumière et les mutations de la pensée du Poète sur cette question entre le Convivio et la Divine comédie. Ses recherches portent sur la pensée du moyen âge, et plus particulièrement sur les rapports existants entre philosophie et médecine, ainsi que sur l'influence exercée par les philosophes arabes sur la pensée latine. Il a également orienté ses recherches sur la philosophie de la renaissance, essentiellement au travers de l'étude de Montaigne.

Il travaille actuellement sur les théories politiques de la fin du moyen âge, autour du philosophe italien Marsile de Padoue. Il s'agit de montrer chez cet auteur une transformation de la notion de « science » politique, passant du champ de la morale à celui de la physique.

Il s'est également intéressé à des auteurs plus récents, comme Michel Foucault.